Birmanie

*

Voyage Initiatique en Birmanie

26 Novembre au 10 Décembre 2017

Accompagné par les Frères & Sœurs de lumière des Pléiades

et de Sirius

La Birmanie ouvre en nous un chemin secret où le Divin et l’Humain fusionnent, à la fois dans la grande simplicité du cœur, et dans la beauté des architectures sacrées qui parlent de splendeur et de dépouillement.

Les ors, les safrans, les sourires bienveillants des êtres et les yeux mi-clos des bouddhas nous accompagnent dans un profond voyage, intérieur et essentiel.

Les encens parfument la pénombre et nos âmes, les mantras résonnent de douceur et puissance, et nous comprenons autrement que vivre est une Offrande.

Nous entrons ainsi, de plus en plus profondément, dans cette quête d’Eternité que nous offre le pays. Nous découvrons, à travers chaque lieu sacré, une paix inconnue, un rêve accessible, une force nouvelle, une incroyable source d’énergie lovée en nous comme une médecine de pouvoir, comme une géographie visionnaire nous reliant au Tout.

Notre regard se déploie à l’infini, dans la merveille intacte qu’est la pagode de Shwedagon à Yangon, riche de 2500 ans de ferveur. Le stupa géant d’or et de diamants murmure ses prières, dialogue avec les Cieux, omphalos de lumière, hara multidimensionnel qui invite la conscience divine à descendre dans la matière organique, primitive.

Un peu plus au sud, le Rocher d’Or, dans son équilibre miraculeux, syntonise nos êtres sur une nouvelle fréquence solaire, vibratoire et musicale. Ce gardien des Etoiles salue nos mémoires et ouvre en nous la bibliothèque du Grand Soleil central.

Notre pinéale s’illumine, nourrie par les rivières d’or solaire qui sculptent un passage entre notre cœur karmique et notre cœur spirituel, sceau de guérison et de liberté.

Dans la plaine de Bagan, aux milliers de temples silencieux, la beauté devient Substance, mystérieuse alchimie de pierre, de terre rouge, de ciel ouvert et ardent.

Bagan est comme un vaisseau spatial, attendant que nous montions tous à bord pour s’élever dans la voûte étoilée.

Bagan respire à travers nous, rêve à travers nous, rêve d’un Ailleurs blotti, caché dans les cœurs, et révélé dans la magie des pierres sculptées par le temps. Rêve d’un présent solaire, amoureux de chaque filament de vie, de chaque cellule.

Vibrant chakra du cœur, axis mundi en contact intime avec la Kundalini de la terre, il célèbre dans nos corps les noces tantriques entre la Terre et le Ciel.

Puis à travers les hauts plateaux, nous rejoignons le Lac Inlé où les Fils du Lac glissent entre les jardins flottants et les jacinthes aquatiques. Les eaux limpides, matricielles, forment un nouveau ciel et accrochent les rires des enfants aux nuages amis et nacrés.

Un anneau de pouvoir nous est ici redonné, ouvrant notre couronne, libérant la joie pure de la Lumière dans nos vies.

Le temps est ici suspendu, éternel, dans la chevelure aérienne de la Grâce.

 

 

Les commentaires sont clos.