La Reunion

Voyage Initiatique à L’île de La Réunion

Accompagné par les Frères & Sœurs de lumière des Pléiades et de Sirius

Des noces sacrées de la Mer, des Grands Vents et du Feu Volcanique sont nés des Cirques grandioses où la roche épouse le ciel, où nos Ancêtres venus d’ailleurs ont caché leurs cadeaux lumineux que nous venons redécouvrir tels des enfants émerveillés devant l’Arche d’Alliance.

Année après année, millénaire après millénaire, l’étreinte amoureuse a façonné les reliefs, transformé la lave en terres arables, permis l’installation humaine et engendré finalement une Œuvre rare et précieuse : un métissage humain respectueux de chacun, quelle que soit sa couleur de peau ou sa religion.

Sculptée par les Grands Eléments, purifiée sans cesse, cette terre nous porte et nous élève, en même temps qu’elle nourrit et enracine notre part de rêve.

Les noms s’égrènent sur notre route comme autant de joyaux, d’ouverture, d’or solaire à portée de cœur : Maido, Cilaos, Piton des Neiges, Chapelle de Rosemont, Mafate.

Beauté, plénitude et puissance s’y renouvellent sans cesse, nous invitent à les voir, les célébrer, nous enchanter avec elles, en faire le terreau créatif de nos vies.

L’Île donne accès à un grand Mystère dont nous sommes les Initiés reconnaissants : Mystère de la régénération et du Cristal de Feu logé dans notre cœur, Mystère des géométries sacrées agissantes déposées sur notre planète, Mystère de la manifestation consciente et du pouvoir de notre amour.

Elle nous propose de vivre une alchimie jusqu’au bout, nous libère de nos esclavages, ouvre les portes. Nous changeons de matrice de Perception et de Création. Une autre place pour nous se définit, s’éclaire ; elle vient vers nous comme un nouveau Corps d’Energie.

Ici, nous entendons la biophonie sacrée de la Terre et nous tissons avec elle nos habits de lumière.

Les cascades ramènent vers nous la fluidité et la joie entière de l’instant présent dans leur chevelure d’écume et d’air brillant. Les ondines dansent dans les reflets des eaux argentées et déposent sur nos corps le baume et la guérison. La forêt luxuriante nous enveloppe de chants, de parfums et de beauté dans chaque esprit qui nous parle.

Notre marche est à la fois une prière vivante, une contemplation en mouvement, un acte de grâce et de célébration de notre vie, un enracinement de notre gratitude.

Poésie simple pour nommer d’incroyables énergies : Grand Galet, Mare à Poule d’eau, Bras Patate, Piton Cabri.

Notre Feu sacré s’éveille, joyeux du contact avec cette surface extraordinaire qu’est le corps de l’île. Nous retrouvons une force première, primitive, dans tous les espaces de notre être.

Il y a là une promesse d’Aube Nouvelle pour chacun de nous, une confiance retrouvée dans la continuité de la vie et dans la justesse de nos cheminements.

Nous redevenons humbles et valeureux, pèlerins fervents, nous engageant plus avant dans le Chemin d’Amour et de Gratitude, tissant de nouveaux liens, de nouvelles géométries entre cette terre et d’autres terres, cette terre et d’autres étoiles.

Les matrices de feu, tunnels, sanctuaires de lave, pitons majestueux ouvrent notre cœur et nous conduisent dans une nouvelle fécondité unissant l’intra-terre, l’humain et le chemin des Etoiles.

Un des douze Disques Solaires, déposés il y a bien longtemps sur la Terre, par nos Frères et Sœurs des Etoiles, éveille une partie secrète de notre kundalini du cœur. Véritable Anneau de Pouvoir, il active nos chakras de l’Etoile Terre et de la Porte des Etoiles, et nous donne ainsi accès aux Bibliothèques de Sagesse universelle et au développement de nos perceptions les plus subtiles.

Notre sushumna scintille, serpent de lumière ouvert, axe vertical de conscience, dans lequel descendent les codes d’évolution et les fragments d’ADN disponibles pour notre humanité depuis le solstice de 2012.

L’encodage fort et guérissant traverse les lieux de pouvoir, tels Bassin la Paix, Ilet Bethléem, Grand Etang, Piton de la Fournaise.

Dans les sites, nous donnons la part de beauté et de fraternité que nous portons, nous l’offrons comme une semence pour les familles de la Terre.

Les lieux absorbent nos offrandes et les géométries sacrées apparaissent dans les paysages, rubis, grenat ou émeraude, spirales chargées de gratitude et d’émerveillement, cristaux immenses habitant les Eaux Matricielles, les laves vieilles de milliers d’années.

Accompagnés par les baleines et leur sagesse intemporelle, les chambres de nos cœurs retrouvent une paix originelle, et nous sommes reconnectés profondément au cœur de la Terre, de l’Humanité, du Cosmos.

L’île matrice, Mère bienveillante, polit le nouvel être en nous, lui redonne un corps de gloire et de simplicité, une transparence solaire et cristalline, une mémoire transcendant les âges de l’Humanité, des ailes d’ange pour voler à nouveau dans la joie la plus pure, dans l’espace toujours vierge où se tient l’oiseau

 

Les commentaires sont clos.