Communier avec le Corps-Lumière

Communier avec le Corps-Lumière

par Annick ROUAUD et Catherine DENIS

Lorsque nous nous demandons ce qui ne va pas dans notre Incarnation aujourd’hui, quels sont les axes qui apparaissent ?

Depuis bien des années, nous tentons d’harmoniser notre Vie, nous tentons de nous défaire des plaintes, de passer de l’état de manque à l’état d’abondance, et nous nous rendons compte que nous restons bien souvent emprisonnés dans nos références au passé et nos projections sur l’avenir. Nous ne parvenons pas à être dans la Présence pour goûter simplement ce qui est, ce qui vient.

Comment faire alors pour vivre en conscience au quotidien le sens sacré de notre Incarnation ?

C’est en reconnaissant que notre corps est un Temple, en reconnaissant que tout, dans notre corps et dans notre Vie, est sacré, que tout, dans notre corps et dans notre Vie, est Lumière, que nous nous ouvrons à notre Corps de Lumière et nous autorisons à être le canal vivant qui perçoit chaque être, chaque situation en relation avec le Tout.

Le séminaire « Communier avec le Corps-Lumière », réparti sur 2 jours, nous propose d’expérimenter cette reliance pour retrouver la Grâce et la Magie dans notre quotidien.

Nous serons guidés dans l’ouverture des portes de notre perception et de notre réceptivité pour découvrir et expanser les fonctions les plus subtiles de notre être et de notre corps.

En nous éveillant à certaines parties de nous que nous n’entendons pas souvent, nous pourrons intégrer les messages d’Amour et de Guérison que le monde et notre Incarnation nous donnent constamment.

C’est à une communion avec notre Etre profond, notre Essence et l’Univers que nous sommes conviés, dans la conscience de notre structure lumineuse.

L’Initiation finale, transmise dans l’enveloppement des Frères de Sirius et des Pléiadiens, nous mettra en contact avec d’autres niveaux de réalité. En rejoignant la Perle Blanche de notre cœur et en fusionnant en nous trois centres alchimiques du Champ Lumineux Primordial, nous respirerons à nouveau dans le Saint-Graal.

 

Les commentaires sont clos.